L’utilisation du plugin IDnich’ en quelques images

Téléchargez, puis inscrivez-vous depuis le plugin

idnich manage traduction

Etape N°1

Téléchargez le plugin de traduction directement depuis le répertoire WordPress, en cliquant ici. Une fois installé sur votre WordPress, vous pourrez vous inscrire, comme sur l’image ci-dessus. L’inscription est gratuite et nécessaire pour recevoir, par mail, votre clé API (vous permettant d’acheter vos crédits). Surveillez votre boite mail, n’oubliez pas de regarder dans vos spams si vous ne recevez rien dans les 5 minutes suivant votre inscription.

idnich clé api

Etape N°2

Vous avez bien reçu notre mail avec toutes vos infos de connexion ainsi que votre clef API? Bienvenue chez nous 🙂 Vous pouvez dès à présent activer le plugin en enregistrant votre clé, comme dans l’image ci-dessus. Vous souhaitez attaquer de suite? Cliquez sur le bouton « recharger » et commander le nombre de crédits dont vous avez besoin. Pour rappel : 1 crédit équivaut à une traduction, que ce soit une page ou un article.

idnich auto traduction

Etape N°3

Vous voici maintenant dans le coeur de notre plugin wordpress d’auto-traduction. Pour traduire une page, un article, ou pour traduire tous vos contenus, en bulk, c’est depuis la partie « traduction » que tout se passe. Utilisez le premier menu déroulant pour choisir votre article / page, puis sélectionnez la langue d’origine et la langue dans laquelle vous souhaitez traduire vos contenus. Vous voulez tout traduire? Choisissez seulement les langues, puis appuyez sur le bouton à droite de « traduire ».

Avant la traduction, vous pouvez choisir de garder vos shortcodes, en cliquant sur le bouton « < / >« . C’est particulièrement pratique si vous souhaitez traduire des MFA par exemple. Vous verrez, une fois la traduction lancée, vos pages en temps réel.

Vous utilisez un builder (Divi, Elementor) ? Pas de problème, le code est cleané avant traduction. Vous ne vous retrouverez pas avec 500 shortcodes sans intérêt dans vos pages traduites.

idnich visualisation

Etape N°4

Vous venez de terminer vos traductions de pages et articles ? Rendez-vous à présent dans l’onglet « visualize » pour voir tous vos contenus traduits. A cette étape, vous pouvez choisir de publier un ou plusieurs contenus en utilisant le bouton à gauche de vos titles. Attention, ce bouton sert uniquement pour une publication sur le même site. Pour exporter et réimporter en 3 clics tous vos contenus traduits vers d’autres sites, rendez-vous à l’étape d’après.

idnich importation

Etape N°5

Nous y voilà. Toutes vos pages et articles ont été traduits correctement? Installez le plugin sur tous les sites qui vous recevoir les contenus traduits, et allez ensuite dans l’onglet « import ».

Dans cet onglet, vous pourrez :

  • Importer les images (traduites = title et alt) vers vos sites internationaux.
  • Importez les liens, si vous souhaitez conserver les liens externes apparus sur votre site traduit
  • Publier l’article une fois importé. Si vous ne cochez pas cette case, l’article (ou la page) sera automatiquement mis en brouillon.

Vous avez défini votre stratégie sur les cases à cocher ou non? Sélectionnez maintenant le slug du site traduit. Pourquoi ce slug? Si vous avez traduit plusieurs sites, et que vous importez tous les contenus sur un seul site de destination, il faut pouvoir identifier les contenus. Le slug est à retrouver dans l’onglet « translation » de votre site traduit d’origine. (voir sur l’image pour l’exemple)

Il ne vous reste plus qu’à choisir la langue du site d’origine et la langue de traduction définie au préalable, puis de cliquer sur « importer ».

Dernier point : si vous souhaitez garder le maillage interne réalisé sur votre site d’origine, une fois les articles traduits, cliquez sur le bouton symbolisé par un picto link.